Commune de Nonglard

  • Commune de Nonglard

Accueil du site > Pages Annexes > Oratoires et croix

Oratoires et croix

Oratoire « Sous-Rôtis »

Oratoire N Dame BS Cet oratoire construit sous l’impulsion de l’abbé Pélisson, fut offert à Marie le 15 août 1902 pour mettre la paroisse de Nonglard sous la protection de"Notre Dame du Bon Secours". Une inscription sous le socle de la statue en rappelle l’origine : " cette vierge est le don fait en l’an 1900 à la paroisse de Nonglard par madame Marie Grobert, épouse de l’avocat Jean Maire Grobert, maire de la commune ; plaque apposée par sa fille Madame Deglasnapp". En 1932 l’abbé Laplace fit repeindre la statue et la protégea des intempéries. Ensuite, plusieurs aménagements ont permis à cet oratoire de résister aux affres du temps ; en 1956 : construction d’une voûte, en 1984 : restauration de la statue, et dernièrement (automne 2002, printemps 2003) reprise entière de la maçonnerie qui menaçait de s’effondrer.

La chapelle de l’Immaculée Conception

Chapelle La chapelle de l’Immaculée Conception se situe au milieu du hameau de chez Collomb. Notre Dame de Sées (autrefois Séez) édifiée par les soins et aux frais des Frères François et Nicolas Poncet, fils du défunt Marin Poncet et de Franchette Dunoyer. Pierre-Joseph Dunoyer, adjoint au Maire à cette époque, a fourni la croix qui surmonte la façade et Claudine Poncet tante des frères Poncet, a fourni la pierre d’autel. Monsieur l’abbé Jean-Claude Périllat, Curé Archiprêtre de Vaulx, délégué à cette occasion par Monseigneur Isorard, évêque d’Annecy a béni cet oratoire et la statue le 15 août 1886.
.
.
.


Trois croix, rappelant les souvenirs des missions sont implantées dans la commune.

L’histoire des Croix de Mission remonte au début du XIXe siècle, alors que la France sort meurtrie de la révolution puis des guerres napoléoniennes : l’Eglise entreprend de restaurer la pratique religieuse ébranlée par les exactions commises sur les hommes d’Eglise et les bâtiments religieux. Des missionnaires sont envoyés dans les provinces pour organiser une semaine de messes, de dévotions et de prières.

C’est en souvenir de ces "missions" que sont érigées des croix, souvent à l’initiative de particuliers qui les financent.

Croix1

La première, datée de 1874, était située au centre du carrefour "Vers Monthoux" et constituée d’un plier en pierre surmontée d’une croix métallique. Ayant souffert d’un accrochage par une voiture, et vu le danger qu’elle constituait au milieu du carrefour, elle fut reconstruite en 1979 en lieu et état actuel.


croix2

La deuxième est située en bordure de route à l’intersection des hameaux Chez Cruz, Vers la Ville, Chez Collomb. Datée de 1894, et en remplacement d’une croix en bois plus ancienne et vétuste, elle provient du cimetière désaffecté jouxtant l’église.


croix3

La troisième, vers le Mont, chez "Bonis", en bois, fut érigée en 1931 à la suite d’une mission prêchée par les Pères Capucins de Chambéry (par la suite le pilier central a été refait en maçonnerie).

Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF